Rencontre et Mandala

Cette semaine, nous avons reçu la visite de Sandrine dans son camping-car…

Sandrine sillonne depuis plus de 6 mois les routes de France pour faire un “Mandala Tour”

J’ai répondu, par hasard à un post sur Facebook où elle annonçait sa venue en Bretagne, et proposait à qui le souhaitait de se rencontrer.

J’ai donc sauté sur l’occasion, pris mon courage à deux mains et plongé vers l’inconnu.

Voilà comment, vendredi aux alentours de midi nous avons accueilli Sandrine et sa fille autour de notre tablée géante. Cette semaine, nous étions 17, et c’est autour d’un repas partagé végétarien que nous avons rapidement fait connaissance.

Apres déjeuner, Sandrine nous parle un peu de Mandalas et nous montre de magnifiques photos.

clip_image002[1]

Mandala est le mot Sanskrit pour Cercle et Centre, elle nous explique que l’on retrouve l’idée du Mandala, dans toutes les cultures, sur tous les continents et ce depuis la nuit des temps.

Le Mandala est formé par un centre autour duquel s’articulent et s’imbriquent les unes dans les autres des formes géométriques

clip_image004[1]Après avoir regardé les images, Sandrine nous propose la création d’un Mandala éphémère dans le jardin. Avant de sortir, nous découpons les têtes des fleurs et conservons les tiges, les fleurs sont regroupées dans un grand saladier. Les enfants vont et viennent, participent à leur rythme et selon leurs envies, choisissant un moment de pratiquer le « Mandala-trampoline » avant de revenir vers nous.

 

Dehors, nous étalons d’abord du terreau sur l’herbe, ce sera la base de notre construction de groupe.clip_image006[1]clip_image008[1]

Princesse, la poule et Galway, la chienne sont déjà très intéressées par notre travail. Donner une forme ronde à la terre est déjà un challenge en soi, le résultat est pourtant satisfaisant, et nous commençons à positionner des fleurs de couleur et des galets blancs sur la terre sombre.clip_image010[1]

A grand renfort de brouettes et tracteurs à pédales, les enfants apportent une grande quantité de galets.

La création prend forme, et même si la pluie s’invite, nous continuons à prendre un plaisir infini dans l’arrangement des fleurs, tiges, graines, galets…. Les enfants cherchent d’autres décorations dans le jardin, et nous semons quelques graines dans l’espoir de les voir pousser lorsque le reste des végétaux aura disparu.clip_image012[1]clip_image014[1]

La pluie s’intensifiant, les petits se réfugient à l’intérieur pour jouer, nous sommes tout de même quelques braves, armées de capuches à continuer….

clip_image016[1]Nous nous décidons pour un dernier cercle de galet pour entourer et achever notre œuvre ! Satisfaites, nous rentrons pour le gouter, des crêpes clôturerons cette belle après-midi…. clip_image018[1]Décidément, après les quiches de midi, la journée est vraiment sur le thème du cercle !

J’ai découvert, qu’au-delà du coloriage des Mandalas, la création avait aussi des vertus apaisantes et relaxantes. Le coloriage comme la création de Mandala, activités accessibles à tous, permet de se recentrer, de rétablir son ordre intérieur, de développer sa créativité.

clip_image020[1]J’ai aussi découvert qu’aller à la rencontre d’inconnu m’ouvrait de nouvelles possibilités, me permettait de me remettre en mouvement après un temps de doute et d’errance. Une belle rencontre partagée avec mes amies et ma famille.

Si l’on cherche bien, on peut trouver un mandala dans la plupart des constructions naturelles, depuis la plus petite de nos cellules jusqu’à la galaxie elle-même, en passant par l’iris de notre œil.

clip_image022[1]

Je vous propose un « safari Mandala », cherchez autour de vous des Mandalas, et venez poster vos photos en commentaires !!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *